Entretien avec Bruno Latour, dans Philosophie Magazine

Propos recueillis par Patrice bollon / photos Richard Dumas

image

Extrait : “Ce qui m'intéresse depuis toujours, c'est de comprendre ce que j'appelle les différents « modes d'énonciation » – je dis aussi les « régimes de véridiction », permettant de distinguer le vrai du faux – des divers lieux où s'élaborent les vérités les plus essentielles à nos sociétés contemporaines, les sciences, mais également les techniques, le droit, la religion, etc. Car il n'y a pas de raison globale : il n'y a que ces modes d'énonciation particuliers à chaque secteur d'activité que, sous l'influence de Souriau, j'appelle -désormais des « modes d'existence ». Au fond, il s'agit là d'un programme d'anthropologie philosophique, avec, par instants, des étapes plus réflexives ou plus théoriques. Pour tout dire, je n'ai jamais fait de différence entre philosophie et sciences sociales. Je crois qu'on peut aborder des questions philosophiques vraiment intéressantes par autre chose que des lectures de textes, par le terrain. Je crois au caractère irremplaçable de la description, en une philosophie empirique.”

> lire l’entretien sur Philomag